Pays d'Orthe / Aménager et entreprendre / Caractéristiques économiques du territoire

Caractéristiques économiques du territoire

Le Pays d’Orthe est un territoire rural, au cœur d’une région en fort développement. L’agriculture et l’activité agroalimentaire conservent donc à ce titre une place importante et restent un élément identitaire du territoire. Mais le Pays d’Orthe se développe également autour d’un tissu d’artisans locaux dynamiques et a su fixer d’importantes activités industrielles.

Commerces et services

Peyrehorade, ville centre du territoire, propose l’offre de services et de commerces la plus importante. Son marché, qui se tient depuis plusieurs siècles le mercredi matin, lui confère une renommée importante. La ville bénéficie ici des facilités d’accès et de sa position privilégiée de carrefour, à proximité des pôles urbains dacquois et bayonnais et son aire d’influence dépasse les limites de la Communauté de communes.  

Le territoire concentre également un nombre important de grandes surfaces (4), au regard du nombre d’habitants. Ces dernières sont essentiellement localisées sur la commune de Peyrehorade et de Cauneille.

---

Artisanat et industrie

Historiquement, les bourgs du Pays d’Orthe ont également su attirer des entreprises de services et artisanales, par le biais d’opportunités ponctuelles ou de mise en place de zones spécifiquement destinées à l'accueil d'activités économiques : zone d’activités de Labatut ou Port de Lanne par exemple. Cet accueil économique répond à une demande liée à la croissance démographique dans ces communes. Aujourd’hui, l’accueil des entreprises est privilégié sur les zones d’activités d’intérêt communautaire.   

En 2012, 236 artisans sont installés en Pays d’Orthe.

Des entreprises industrielles, leader dans leur domaine, sont également implantées en Pays d'Orthe, principalement dans les secteurs de l'agro-alimentaire (Monsanto, Barthouil, Seretram et General mills), du bois (Séosse) ou du bâtiment. 

---

Agriculture

L’agriculture occupe encore une place importante dans le paysage économique local, occupant environ 50% du territoire.

L’agriculture locale s’appuie sur des filières de production fortes (kiwis, canards gras, élevages bovins) structurées et orientées vers la qualité via la reconnaissance en labels (exemple : label rouge et indication géographique protégée pour le « kiwi de l’Adour »).

L’activité économique et notamment les filières "agricole", "agroalimentaire" et "touristique" sont soumises au facteur de saisonnalité.

Plan du site

Communauté de communes

Aménager et entreprendre

Vivre

Sports et loisirs

Patrimoine, Culture et Tourisme

Infos pratiques